Immobilier

Quelles sont les règles en cas de travaux dans une copropriété

Pour éviter les conflits avec les copropriétaires, il vaudrait mieux être certains de connaitre toutes les normes en rapport avec les travaux. Si vous vivez dans une copropriété ou que vous êtes sur le point de réaliser un projet de ce type, cet article vous permettra d’en savoir plus.

Ce qu’il faut savoir sur les parties communes

Pour les parties communes, l’avis des copropriétaires est forcément nécessaire car ces derniers devront investir dans les travaux. En effet, dans une copropriété des assemblées générales ordinaires annuelles sont organisées. Ainsi, elles permettent de mettre en place un budget dit « prévisionnel » pour prévoir comme son nom l’indique ce genre de situations. Précisons également que les travaux relatifs à la salubrité peuvent éventuellement être imposés par la loi et encadrés par celle-ci. Nous vous invitons donc à prendre connaissance de cette dernière en ce qui concerne les normes pour les parties communes. Pour la réalisation des travaux de copropriété, nous vous conseillons de faire appel à des professionnels réputés dans leur secteur pour éviter d’avoir de mauvaises finitions ou un rendu insatisfaisant. Ceci pourrait être embêtant pour l’ensemble des copropriétaires. 

Les règles pour les parties privatives 

En principe, si vous souhaitez faire des travaux dans vos parties privées, il n’est pas nécessaire de recueillir l’avis des autres propriétaires avec qui vous partagez l’immeuble. Votre décision est donc libre. Néanmoins, à toutes règles il y a une exception. Effectivement, il existe des cas où vous aurez besoin de l’autorisation des copropriétaires pour faire des travaux au niveau de votre partie privée. Si par exemple, vous souhaitez changer l’usage (la destination) de l’immeuble, il sera obligatoire d’avoir l’accord des copropriétaires. Pour qu’une copropriété fonctionne, il faut savoir qu’il est interdit d’étendre ses travaux sur les parties privatives d’un autre copropriétaire. D’ailleurs, cela vaut aussi pour les parties communes. Autrement dit, vous ne pouvez pas mettre en place des travaux qui empiéteraient sur ces dernières. Par ailleurs, vous trouverez sur internet des conseils et astuces de propriétaires pour faciliter la cohabitation





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*